Share

Les briques en terre cuite : un bon isolant écologique aux bonnes vertus

Au-delà de sa dimension écoresponsable, les maisons écologiques confèrent également hygiène, confort et esthétisme. L’utilisation des matériaux en terre cuite répond à ces attentes, avec leur composition naturelle et leurs performances thermiques. En effet, contrairement à certains matériaux, la terre cuite n’est pas toxique. Elle est faite à base de produits naturels, ce qui ne remet pas en cause la santé. On adopte aussi les briques en terre cuite pour la chaleur et le rendu esthétique qu’elles procurent. Il y a plus de raisons que d’inconvénients pour ne pas adopter les briques en terre cuite.

Les briques en terre cuite : quels choix ?

Généralement, ces briques sont fabriquées à base de terre cuite d’argile, une matière naturelle qui à la particularité d’être un bon isolant. Ce qui n’exclut pas le fait qu’il existe des types de briques en terre cuite nécessitant un renfort en isolation et des briques spéciales isolantes que l’on appelle monomur. Vous avez donc le choix entre ces deux sortes de dalles.

Les avantages des briques en terre cuite

Les briques en terre cuite présentent de nombreux avantages en écoconstruction. Avec leurs couches d’alvéoles, les briques en terre cuite offrent une inertie thermique très forte. C’est en effet un isolant d’une très bonne qualité qui vous procure un confort thermique en période d’hiver. Grâce à cette propriété, les dépenses énergétiques sont moindres par rapport à d’autres matériaux comme la pierre ou le béton.
Les briques en terre cuite conviennent à la chaleur intense de l’été. Elles ont la propriété d’aspirer l’excès d’humidité et d’ambiancer l’atmosphère. Ainsi, il est possible de retrouver la fraîcheur en rentrant à l’intérieur de la maison. Plus que tout, c’est un matériau fait pour durer pendant plusieurs décennies. Les briques en terre cuite ont la propriété d’être incombustibles et durables.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Tous les champs sont obligatoires *