Share

Les matériaux adaptés pour une isolation des combles perdus

Un comble perdu est considéré comme la surface non habitable entre la charpente et la toiture. Il est souvent très étroit et impossible d’en faire quoi que ce soit. L’isoler est très important pour avoir un confort thermique durant toutes les saisons et pour pouvoir réaliser des économies d’énergie.

L’importance de l’isolation des combles perdus

L’isolation des combles perdus est une des priorités que les occupants doivent envisager pour vivre confortablement dans la maison. Avec 30% des déperditions de chaleur, cet espace est la surface qui déclenche plus de pertes calorifiques dans une habitation non isolée. De ce fait, les matériaux à choisir pour cette isolation doivent être très performants. En ce sens, l’isolation thermique par une laine à souffler est la meilleure solution. C’est la plus appropriée, car elle répond à toutes les configurations de combles.

L’isolation des combles offre également la possibilité de mieux conserver la chaleur dans la maison. Elle permet de réduire durablement les dépenses énergétiques et rendre un meilleur confort en été. Elle est d’autant plus efficace et économique. Il existe différentes manières d’isoler les combles perdus notamment en panneaux, comme les panneaux pavatex, en rouleaux ou en vrac. Les matériaux isolants sont aussi nombreux sur le marché avec des prix variés.

Les différentes méthodes d’isolation des combles perdus

Il existe de nombreuses méthodes pour isoler les combles perdus. On peut parler de l’isolation par soufflage, par des rouleaux et par des panneaux. Le procédé par soufflage est facile et rapide à réaliser. Elle consiste tout simplement à souffler sur le plancher des combles le matériau isolant en vrac avec un équipement pneumatique et un tuyau. Vient ensuite la technique par rouleau qui exige un comble perdu accessible pour installer les rouleaux d’isolants.

Enfin, il existe la méthode par panneau qui est également la plus efficace. On pose le panneau isolant en laine de bois au niveau du plancher, sur la façade et sur la surface supérieure. Cet équipement est reconnu par ses qualités hygroscopiques qui renforcent grandement l’isolation thermique des combles perdus.

Comment choisir les isolants pour les combles perdus ?

Sur le marché des isolants, il en existe différentes sortes. On peut citer entre autres la laine de roche et la laine de verre qui sont d’une bonne isolation phonique. Elles sont très utilisées lors d’une construction et en rénovation. Elles sont très performantes, économiques et faciles à poser. La laine de verre est la plus appréciée par les ménages français. Puis, on a aussi le polystyrène et le polyuréthane qui sont tous les deux d’excellents isolants thermiques. Ceux-ci sont insensibles à l’eau. Enfin, on peut choisir les laines végétales et animales qui sont récemment commercialisées sur le marché. Ce sont des isolants naturels. On y trouve le chanvre, le bois, la cellulose le coton et bien d’autres encore.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Tous les champs sont obligatoires *