Share

Construction d’une pharmacie : quelques points à considérer pour bien agencer votre future officine

Vous comptez faire construire une pharmacie ? Sachez que le plan de réalisation des travaux doit comprendre quelques agencements essentiels. Ce plan doit d’ailleurs être validé par l’ARS de votre région et par la mairie qui se chargera de diffuser un permis de construire après sa validation. Pour avoir une idée de l’aménagement que doit avoir une pharmacie, voici quelques points à considérer.

La construction de l’espace extérieur de l’officine

La construction de la partie externe de la pharmacie ne doit pas être comme un simple magasin. En effet, le constructeur doit considérer les règles concernant l’accès des personnes en situation de handicap (PSH) au niveau de l’entrée de la pharmacie. Cette accessibilité doit ainsi se conformer à l’arrêté du 01/08/2006 du code sur l’accès des PSH et concernant la construction des maisons médicales et des officines. Pour ce qui est de la vitrine, il sera essentiel que le constructeur considère l’accessibilité aux informations sanitaires et sociales. Elle doit ainsi permettre de présenter des affiches de publicité sur les produits parapharmaceutiques et les médicaments ne nécessitant pas d’ordonnance, c’est-à-dire, les médicaments qui peuvent faire l’objet d’une action de publicité. Dans tous les cas, il est primordial que les dimensions de la vitrine respectent quelques normes et que les éléments publicitaires affichés ne cachent pas la visibilité de l’intérieur de la pharmacie. Pour toutes ces raisons, il est recommandé de confier la construction d’une pharmacie à un professionnel spécialisé dans ce domaine.

L’agencement intérieur de la pharmacie

À l’intérieur de la pharmacie et dans le plan de référence utilisé par le constructeur, on doit retrouver plusieurs espaces indispensables. Parmi eux, l’officine doit disposer d’une pièce consacrée aux médicaments. On doit aussi pouvoir stocker dans cette pièce des dispositifs médicaux en vente libre. Ensuite, il est nécessaire d’aménager d’un coin qui permet de présenter et de commercialiser des produits cosmétiques. Le constructeur doit également réaliser une pièce spécifique pour assurer la confidentialité des patients en référence à l’article R 5125-9 du CSP. À l’arrière de l’officine, on retrouvera un magasin ou un espace de stockage. Selon le Code de la Sécurité publique, il doit être bien sécurisé et son accès doit être interdit à tous ceux qui ne font pas partie du personnel de la pharmacie. Enfin, le plan devra également faire mention d’un espace divers où les patients peuvent attendre et se documenter. Il est également possible qu’on rajoute une pièce pour effectuer des soins d’urgence et un endroit où les enfants peuvent patienter.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Tous les champs sont obligatoires *